Projet‎ > ‎

Pilotage Paraplégique


HPIM3587

TAC - Projet P4


Planeur Pour Pilotes Paraplégiques

La licence de pilote planeur pour les

personnes ayant un handicap des membres inférieurs

Pour un/une pilote valide, voler est un rêve qui se réalise.

Pour un/une pilote handicapé(e), la réalisation de ce rêve

l'aide à redonner un sens à sa vie.


Le fichier complet en téléchargement pdf Nederlandse versie pdf
    1. INTRODUCTION
martin070

Martin Cottin, le premier pilote paraplégique suisse dans un ASK21 adapté

    L'avion remorqueur est paré. Le câble de remorquage est attaché, il se tend, et le planeur se met à rouler sur la piste d'envol, d'abord gentiment, ensuite de plus en plus vite. Après quelques secondes, la vitesse de décollage est atteinte et ... le moment magique se produit une fois de plus, le planeur quitte la piste, il vit, et la terre s'éloigne. Après le largage du câble le pilote scrute les alentours et vérifie l'horizon, il contrôle les données de ses instruments. Son regard interroge les nuages, son expérience scrute tous les signes indiquant des courants ascendants. Si la météo est bonne, et s'il gère bien son vol, il la trouvera, cette ascendance. La force de gravitation est alors vaincue, la puissance du soleil pousse le planeur vers les cieux ... C'est ce moment de bonheur tranquille et intense que chaque pilote de planeur dans le monde connaît si bien. Se trouver aux commandes d'un planeur, quel que soit le type, donne ce genre de plaisir intense, si difficile à transmettre à ceux qui n'ont jamais essayé.

    Nous pensons que ce moment de bonheur doit être aussi accessible à ceux qui ont encouru une perte de contrôle, partielle ou totale, de leurs jambes. La conquête d'une licence de pilote demeure une belle et grande épreuve pour tous. Pour une personne handicapée cela devient encore un peu plus difficile, puisque cela représente, en plus, une victoire sur ses propres limites. Aux commandes d'un planeur disposant d'une adaptation aux mains, nous sommes tous de simples pilotes avec les mêmes défis et les mêmes joies. Ce genre de bonheur et cette confiance croissante en ses propres moyens progressent tout au long de la formation du futur pilote. C'est à tout cela que le projet P4 présenté ici s'est attelé.

    Et cette satisfaction, ce bonheur ne concernent pas seulement l'élève pilote handicapé, mais concerne aussi, bien sûr, tous ceux qui l'entourent et qui le soutiennent. Tous pourront se ré jouir avec lui et participer aux émotions des progrès de sa formation, de sa fierté, de ses joies et même de ses doutes. Finalement, notre objectif dépasse le cadre des avions et du plaisir de voler, car il concerne aussi des sentiments beaucoup plus intimes et profonds comme le don du bonheur ou la reconquête de la confiance en soi.

    Dans plusieurs autres pays européens (Grande-Bretagne, France, Suisse - cfr. infra) et aux USA, pour les pilotes handicapés aussi, pratiquer le vol à voile, discipline aéronautique noble et pure, utilisant pour l'essentiel de l'énergie propre et renouvelable, a été rendu possible depuis de nombreuses années.

    Le Tournai Air Club voudrait ouvrir cette porte également chez nous en Belgique. En ce moment, nous nous sommes attelés à mettre en route le premier projet concret qui rendra le vol à voile accessible aux moins valides, ici, chez nous. Le ciel ne sera bientôt plus un rêve lointain pour les personnes handicapées des membres inférieurs.

    Nous ne pourrons cependant pas réaliser notre rêve sans aide. Notre équipe enthousiaste aura besoin de moyens techniques et financiers pour mener ce projet vers le succès total. Nous vous remercions cordialement pour l'intérêt que vous portez à notre projet P4.

    1. LA NAISSANCE DU PROJET P4

    Le TAC rêve de rendre en Belgique le vol à voile accessible à toute personne ayant un handicap des membres inférieurs. Exactement comme c'est le cas en Angleterre, en Allemagne, en Suisse et en France.

    A la suite de l'inauguration du premier avion de sport belge (Piper P28A OO-VFR) à l'aéroclub d'Ursel, le premier projet du Belgian Handflight Fund, Guy Gildemyn a pris contact avec Handflight (fonds géré par la Fondation Roi Baudouin avec comme objectif primaire de rendre accessible en Belgique les sports aériens aux personnes avec un handicap aux membres inférieurs) pour évaluer les possibilités de lancer un projet similaire pour planeur. Par la suite les premiers contacts avec le Tournai Air Club se révélèrent encourageants. Le tout fut baptisé «Projet P4» : Planeur Pour Pilotes Paraplégiques.

    Vu l'intérêt et l'enthousiasme du conseil d'administration du TAC, ainsi que du Belgian Handflight Fund , le Projet P4 n'est maintenant plus un rêve lointain, mais est en voie de concrétisation dans les prochains mois.

    1. LES OBJECTIFS DU PROJET P4
  1. Offrir aux personnes handicapées des membres inférieurs la possibilitéde faire un vol d'essai dans un planeur adapté. D'une part ils ou elles pourront concrètement essayer la manœuvre de monter à bord d'un planeur, et d'en descendre. D'autre part ils pourront, sous le contrôle d'un instructeur expérimenté, essayer et sentir les commandes, et ainsi ressentir pleinement les impressions du pilotage.
  1. Informer les personnes handicapées des membres inférieurs qui seraient intéressées sur les critères médicaux, les différentes possibilités, et les aider dans le dédale des formalités et procédures. Cette information pourrait d'ailleurs déjà se faire pendant leur période de réhabilitation dans les hôpitaux et les centres de revalidation belges. Cela ne peut que les aider et motiver à reprendre pleinement leur vie active en main.
  1. Trouver les moyens financiers nécessaires (donations, subsides, ...) afin de pouvoir acheter un planeur Schleicher ASK21 et l'adapter avec des commandes à mains seules. Des présentations et des séminaires seront mis sur pied dans des associations, les service clubs et des entreprises.
Aérodrome de GRUYERES (Suisse)
    1. NOTRE PARTENAIRE: LE BELGIAN HANDFLIGHT FUND

Le 8 mai 2009, le Belgian Handflight Fund a été crée au sein de la Fondation Roi Baudouin. Le premier objectif de ce fonds est de rendre accessible les différentes disciplines aéronautiques aux personnes ayant un handicap des membres inférieurs.

Les fondateurs du Belgian Handflight Fund réuniront le sponsoring et les subsides nécessaires au financement de l'adaptation d'avions de tout type dans différents clubs répartis dans tout le pays.

Un premier projet à l'aéroclub d'Ursel avait étéinitié au mois d'octobre 2008, et est actuellement finalisé par l'adaptation d'un avion à l'aéroclub d'Ursel. Trois pilotes paraplégiques sont déjà en phase de préparation pour le test médical, et volent sur cet avion adapté à commandes manuelles relevables. Les objectifs du Belgian Handflight sont:

    • Permettre àtous les Belges, handicapés des membres inférieurs et médicalement aptes, d'apprendre à voler, rien qu'avec les mains.
    • Rendre physiquement accessibles aux chaises roulantes les installations des clubs participants. Ceci étant de l'intérêt autant des pilotes que des visiteurs concernés.
    • Contrôler les moyens financiers (donations, subsides, ...) du Belgian Handflight Fund. Gérer les interventions de Handflight aux clubs et Associations pour leur permettre de réaliser leur projet. Choisir les candidats pilotes qui recevront les bourses.
    • Financer en partie pour un nombre nécessairement limité de personnes handicapées des membres inférieurs le coût de la formation de pilote. Le nombre et le montant de ces bourses seront fonction des moyens disponibles. Les candidats seront sélectionnés par un jury indépendant composé de professionnels de la Fondation Roi Baudouin et du comité du Handflight Fund.

    Avec les expériences obtenues dans les projets ULM et PPL, et ses bons contacts avec la DGTA (Direction Générale du Transport Aérien), le Belgian Handflight Fund veut aider, assister et conseiller au maximum le TAC en ce qui concerne l'homologation technique de l'adaptation (déjà agréée par l'EASA - European Aviation Safety Agency).

    Aussi, il nous faudra déterminer ensemble avec la DGTA les procédures médicales à suivre par les candidats pilotes handicapés, et les procédures pour l'organisation des tests médicaux en vol à passer par chaque candidat pilote handicapé.

    Après la présentation du Projet P4, le Belgian Handflight Fund a décidé de soutenir le projet, et de financer l'adaptation d'un planeur du TAC, les adaptations d'infrastructure nécessaires afin de rendre accessible le clubhouse et le terrain pour les utilisateurs de chaises roulantes ainsi que les autres personnes avec un handicap des membres inférieurs. Le Belgian Handflight Fund veut aussi assister les candidats pilotes futurs avec des bourses individuelles, qui vont rembourser la formation de pilote de planeur.

Fund managed by the King Baudouin Foundation


      1. L'ADAPTATION D'UN PLANEUR POUR PILOTES PARAPLEGIQUES

    Les personnes handicapées des membres inférieurs souffrent d'une mobilité réduite des jambes et des pieds. Ceci fait que ces personnes ne peuvent pas utiliser les palonniers dans le cockpit d'un planeur. Les palonniers sont des pédales qui contrôlent le gouvernail de direction, fixé à la dérive à la queue du planeur. Un planeur est un aéronef très léger, avec une grande envergure, et donc très sensible; le gouvernail est donc primordial pour une bonne coordination des virages. Dans certains planeurs, les palonniers contrôlent aussi la roue de queue pour diriger le planeur au sol.

    Le pilote handicapé des membres inférieurs ne peut donc absolument pas se passer d'une commande manuelle pour le gouvernail. En anglais on parle de "hand controls" et les francophones utilisent le terme unique "malonnier"

    Pour vous expliquer l'adaptation d'un cockpit de planeur avec un malonnier, nous vous montrons d'abord un cockpit de planeur standard, et ensuite un cockpit adapté.

    Un cockpit adapté pour pilotes paraplégiques:

      Ci-dessous on aperçoit un cockpit adapté. On distingue immédiatement un levier noir ajouté àgauche du cockpit. Ce levier-ci est le fameux "malonnier". En maniant ce malonnier en avant ou en arrière, on actionne le gouvernail du planeur.

    Le cockpit avant d'un ASK21 adapté avec un malonnier.


        Dans le cockpit adapté ci-dessus, on peut voir:

      1. La commande de largage du câble de remorquage (standard)
      2. La poignée pour les aérofreins. Ce levier est complété par l'ajout d'un système de verrouillage. Ainsi à l'atterrissage le pilote paraplégique peut de la main gauche mettre les aérofreins en position souhaitée, et les verrouiller par le système de cliquage, pour ensuite reprendre le malonnier avec la même main gauche et continuer le pilotage et l'atterrissage. Dans le cockpit standard ce levier d'aérofreins n'a pas ce système de verrouillage car le pilote ne doit pas le lâcher.
      1. Le malonnier qui contrôle le gouvernail de direction.
      1. Le manche

    • CONCLUSIONS

      Voler est une passion qui ouvre l'esprit et émerveille. Parfois, la beauté là-haut est si prenante qu'elle est inexprimable. Il faut l'avoir vécu pour le ressentir.

      Pour une personne valide, voler est un véritable défi. Pour obtenir ses ailes, il faut travailler, dur et longtemps. Mais la récompense est intense ...

      Pour les personnes handicapées, si le défi en lui-même est pratiquement pareil, la motivation qui les anime est encore plus forte. Si elles persévèrent jusqu'au bout de leur formation, elles y trouveront sans conteste une confiance en soi supplémentaire, un accomplissement, et elles se verront largement récompensées dans le regard des autres, surtout de ceux qu'elles aiment.

      Notre projet voudrait intégrer les handicapés et tous les autres pilotes dans une même passion, volant sur les mêmes planeurs et vivant les mêmes émotions et les mêmes plaisirs.

      Cette satisfaction, cette nouvelle vie, ce sentiment de gratitude envers la vie, c'est ce que le Tournai Air Club voudrait partager avec les personnes handicapées. Pourquoi faudrait-il qu'un handicap puisse interdire d'être heureux?

      Nous ne souhaitons rien d'autre que de rendre des gens heureux. Nous espérons qu'avec votre aide nous pourrons récolter les fonds nécessaires pour la réalisation de notre projet P4.